Un point sur la fourche suspendue

fourche fox float Il y a quelques années, il existait des cyclistes un peu fous qui parcouraient les chemins avec des vélos (Moutain Bike,Vélo de montagne) équipés d'une simple fourche rigide à l'avant, sans amortisseur à l'arrière et avec un freinage sur jante à système cantilever. Si, si...cela existait vraiment !

En 2011, après 20 années d'évolution le VTT se décline avec une fourche suspendue (téléscopique) offrant plus ou moins de débattement, un amortisseur arrière et des freins à disques.

Alors ? à quoi cela sert-il ? comment cela fonctionne t'il ? et est-ce vraiment utile finalement au vététiste ?

La fourche suspendue fut d'abord un objet de confort. Ellaborée par la...

marque Rockshox, elle ne proposait dans un premier temps qu'un faible débattement de l'ordre de 40 à 60 mm pour soulager les bras du pilote. A la même époque, et pour le même service, on trouvait aussi des potences à amortisseurs réglables plus ou moins efficaces.  Puis au fur et à mesure, avec l'arrivée d'autres marques, l'amélioration des technologies et des matériaux, les fourches suspendues se sont bodybuildées avec des débattements parfois impressionnants  de 100 à 200 mm. Bien sûr, selon le modèle et la pratique, les fourches seront plus ou moins techniques avec un poids en rapport, et l'objectif n'est plus uniquement le gain de confort, mais aussi l'amélioration de la tenue de route.

eclate de fouche vtt Une fourche telescopique est composée de deux éléments coulissants l'un dans l'autre (le plongeur et le fourreau) grâce à des ressorts et amortisseurs. Le plongeur est relié au cadre par le biais du Jeu de direction grâce un pivot et une té de fourche solidaires. Le Fourreau lui, est relié à la roue. Avec ce système coulissant et amorti, vous pouvez controler l'enfoncement (rôle du ressort) et le rebond (rôle de l'amortisseur) de la fourche et ainsi permettre un confort et une tenue de route optimal de votre vélo.

Aujourd'hui, les fourches disposent soit d'un ressort de type hélicoidal, soit de type pneumatique(Air). On trouve de moins en moins de ressort à tampons élastomeres qui ont montré leur limite lors des variations de températures par exemple.  Ces systèmes de ressort sont situés dans un des fourreaux et s'accompagnent souvent d'un système d'amortisseur à huile (hydraulique) dans l'autre fourreau.

L'étanchéité de la fourche est assurée par une serie de joints entre le fourreau et le plongeur. L'avantage des fourches modernes est que l'entretien et le remplacement des joints est beaucoup plus facile et moins systématique que les premières fourches qui utilisaient des cartouches fermées . Dorénavant ce sont les plongeurs qui servent de chambre hydraulique et pneumatique avec plus de volume et moins de pression.

Les fourches à ressort hélicoidal offrent une bonne progressivité et sont plus souvent destinées aux pratiques randos ou extrèmes. Les fourches à air seront souvent plus légères et permettent un réglage de compression plus adaptés aux pratiques enduro et cross-country.

La conception d'une fourche suspendue peut s'avérer très complexe avec une multitude de réglages possibles et une sensibilité de la fourche réglée pour les petits et les gros chocs. Malheureusement, la plupart des vététistes disposant de telles usines à gaz sont souvent assez désemparés quand il faut procéder au meilleur réglage en fonction de sa pratique et de son gabarit. Aussi, n"hésitez pas à vous rendre chez votre spécialiste ou sur les stands de marque lors de salons ou d'expositions.

Les principales marques de fourches télescopiques sont Rockshox,Marzocchi,Fox,Magura,RST,Manitou,Suntour,DT Swiss...Leurs gammes sont souvent très étendues offrant plusieurs modèles selon la pratique et le budget ( entre 200 € et... 2000 €).

Alors si vous faites du VTT régulièrement, et au moment de l'achat, comparez bien les modèles proposés selon les marques de vélo, et n'hésitez pas à questionner votre spécialiste. Il peut être interessant si l'on a par exemple une pratique exclusivement XC d'aller mettre un budget supérieur qui permettra d'obtenir un VTT offrant une meilleure cohésion entre le cadre et la suspension.

Nous pensons que l'évolution des fourches suspendue pour les VTT devrait aller vers l'emploi de nouveaux matériaux, des débattements maîtrisés et l'arrivée d'électronique embarquée pour un controle affiné des réglages. De plus en plus, nos VTT gagneront en poids et en efficacité d'amortissement selon les pratiques et le terrain. Une bonne nouvelle n'est il pas ? 

Quelques documentations techniques ici

Connexion

Vous êtes ici : Accueil VTT Périphériques Un point sur la fourche suspendue